Faut-il ou non démissionner?

Coaching - Bilan de compétences - Formation

Faut-il ou non démissionner?

Dois-je (vraiment) démissionner?

stress, démission, burnout

C’est la question que vous vous poser aujourd’hui?

Démissionner n’est pas forcément le meilleur choix si vous craquez, et voici pourquoi:

  • Démissionner, c’est potentiellement renoncer à certains droits : chômage, retraite, cpf, …
  • En cas de STRESS intense ou si vous craignez le BURNOUT, ce n’est pas la seule solution!
  • Peut-être avez-vous tout simplement besoin de prendre du recul…

Quels sont mes droits Pole Emploi en cas de démission?

CPF Pole Emploi
  • La règle est que, quand on démissionne, on ne peut pas prétendre à une indemnisation Pole Emploi. Mais ce n’est pas si simple…
  • Si vraiment vous avez dû démissionner, il va falloir expliquer à Pole Emploi que vous n’avez pas eu le choix. Pour plus d’informations : Site Pole-emploi;
  • Eventuellement, votre démission pourra être requalifiée en licenciement par votre employeur, devant le Conseil des prudhommes. Il y a 5 conditions pour faire requalifier votre démission en licenciement pour cause réelle et sérieuse;
  • Une commission de Pole Emploi pourra le prendre en compte et vous accorder des droits à chômage.

C’est quoi le Dispositif démissionnaire?

« J’ai démissionné car je n’en pouvais plus dans mon travail… Trop de pression, trop de stress. J’ai craqué, et j’ai préféré partir comme ca ».

Vous pouvez éviter cette solution qui risque d’avoir trop de conséquences négatives.

Le dispositif démissionnaire, ou comment être indemnisé par Pole Emploi même après une démission

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’allocation chômage grâce au dispositif démissionnaire?

  • Respecter strictement les étapes de la procédure
  • Avoir des droits ouverts à indemnisation à Pole Emploi
  • Demander un Conseil en évolution professionnelle cep. Plus d’informations ICI
  • Démissionner pour se reconvertir
  • Formaliser son projet de reconversion professionnelle et le faire valider (les objectifs, les étapes, la formation professionnelle complémentaire éventuelle, etc.)
  • Enfin, et seulement à ce moment, engager les démarches de départ de l’entreprise (démission)

Quelles sont les autres solutions?

L’arrêt maladie : parfois une bonne solution pour prendre du recul et se protéger

Si vous dormez mal, si vous êtes angoissé.e, ou si vous commencez à avoir des bouffées d’angoisse, il est sûrement urgent de vous faire arrêter. Bien sûr, il faut un motif valable pour ne surtout pas tomber dans les arrêts de complaisance. Et si vous hésitez à aller voir votre médecin, sachez qu’il n’y a pourtant aucune culpabilité à avoir. Les situations professionnelles peuvent vite devenir destructrices. Alors, se faire arrêter est une bonne façon de prendre du recul et de préparer sa sortie si c’est inévitable.

Avez-vous pensé à faire un bilan de compétences?

L'atelier du changement - Bilans de compétences agréés CPF
  • Le bilan de compétences est souvent intéressant pour comprendre la phase que vous traversez. De plus, la plupart du temps finançable avec votre CPF, l’OPCO de votre employeur. Sous certaines conditions, il peut être aussi financé par les Associations de Transitions pro (ex Fongecif)
  • Il dure en général 20 ou 24 heures, sur 3 mois environ. Avec un bon professionnel (comme l’atelier du changement ;-)), vous saurez vite : ce qui ne va pas, quelles sont vos compétences, et quel projet vous allez réaliser ensuite (et surtout comment).
  • C’est un vrai moment pour faire le point et de vous recentrer pour repartir du bon pied.
  • Vous pouvez faire un bilan de compétences à distance, un bilan en présentiel, etc.

Seriez-vous prêt.e à faire un break et prendre un congé sabbatique par exemple?

Une autre option, avant de démissionner, c’est aussi de faire une pause sans rompre son contrat de travail. Bien sûr, cela peut se traduire par un congé sans solde. Si vous en avez la possibilité, c’est aussi parfois une bonne façon de se protéger du stress, de la pression du travail tout en gardant la possibilité de retour chez votre employeur et de préparer plus précisément un plan d’action pour sa reconversion professionnelle.

C’est quoi le cpf démissionnaire?

On parle tout simplement ici de votre faculté ) les droits CPF que vous avez acquis en travaillant dans le cadre d’une reconversion professionnelle, par exemple dans le cadre du dispositif démissionnaire.

Plus d’informations pratiques sur la démission

Vous pouvez également consulter les sites suivants, pour prendre votre décision en toute connaissance de cause:

Renseignements complémentaires et accompagnement à distance de votre transition professionnelle (finançable à 100% par le CPF) : Rendez-vous sur le site latelierduchangement.fr, par mail à contact@latelierduchangement.fr et également par téléphone au 07 83 80 82 81.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *