Le CPF de transition professionnelle (PTP)

Coaching - Bilan de compétences - Formation

Le CPF de transition professionnelle (PTP)

Le CPF de transition professionnelle (PTP)

Vous en avez assez de votre travail actuel et vous rêvez de changer de métier ou de profession? Cet article est pour vous 😉 Avez déjà entendu parler du PTP? Connaissez-vous le CPF PTP? J’ai une bonne nouvelle pour vous : vous allez probablement réussir votre reconversion professionnelle grâce à ce dispositif. C’est en fait l’ex Congé Individuel de formation (cif).

Comment utiliser son CPF de transition (CPF PTP)?

Après le CPF, voici le CPF de transition professionnelle (ptp) !

C’est quoi, le CPF de transition professionnelle?

Tout salarié, en poste ou non, a la possibilité de souhaiter réaliser un projet de transition professionnelle. Le projet de transition professionnelle, c’est ce qui a remplacé le CIF (Congé Individuel de formation) depuis Janvier 2019.

Le CPF de Transition professionnelle, c’est le dispositif qui permet à un salarié, sous certaines conditions, de financement une formation pour sa transition professionnelle. C’est un des dispositifs qui permet de changer de métier en cours de carrière professionnelle.

Avec la disparition du FONGECIF, cette mission d’accompagnement de la transition professionnelle a été confiée aux Associations de Transition professionnelle. Elles sont régionales et ce sont elles qui valident les projets de Transition professionnelle en commission paritaire interprofessionnelle régionale. Pour avoir les coordonnées de ces associations régionales, rendez vous sur le site de TransiPro.

Qui peut bénéficier du CPF de transition professionnelle?

  • Bien sûr, avoir un projet de transition professionnelle;
  • Les formations concernées sont des formations certifiantes, inscrites au RNCP ou au Répertoire spécifique, destinées à permettre au salarié de changer de métier ou de profession.
  • Les salariés en CDI. Ils doivent doivent justifier d’une ancienneté de 24 mois, discontinue ou non, en qualité de salarié, quelle que soit la nature des contrats dont 12 mois dans la même entreprise, quelle que soit la nature des contrats de travail successifs. Il existe certaines dérogations aux règles sur l’ancienneté;
  • Les salariés en CDD. Avoir une ancienneté de 24 mois, consécutifs ou non au cours des 5 dernières années;
  • Les salariés intérimaires. Disposer de 1600 heures d’ancienneté dans la branche professionnelle où il travaille au moment du dépôt de sa demande, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire ou le groupe dans lequel est déposé son dossier de demande de prise en charge;
  • Les salariés intermittents. Les conditions diffèrent légèrement selon qu’il s’agisse de techniciens du spectacle enregistré, du spectacle vivant ou d’artiste du spectacle.

L’ancienneté se détermine au moment du départ en formation.

Comment ça marche, le CPF de transition professionnelle ptp? Quelle est la procédure pour prétendre au CPF de transition professionnelle PTP?

Pour que changer de métier ou de profession sans déstabiliser l’activité économique des employeurs, cette procédure permet de déterminer quelle sera la prise en charge en commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR) du projet de transition professionnelle.

  1. Le bénéficiaire doit retirer un dossier auprès de l’association Transitions pro de sa région. Pour avoir les coordonnées, cliquez ICI.
  2. Si vous êtes salarié et que vous êtes en contrat, vous devez adresser une demande écrite à votre employeur en lui exposant votre projet de transition professionnelle :
    1. Au moins 120 jours avant le début de la formation si sa durée est supérieure ou également à 6 mois
    2. Au plus tard 60 jours avant le début de la formation, si celle-ci dure moins de 6 mois ou si elle est à temps partiel.L’employeur a alors 30 jours pour répondre à votre demande, il ne peut s’y opposer si vous avez respecté la procédure et si vous avez l’ancienneté requise. Par contre, il peut demander son report jusqu’à 9 mois dans certains cas.Si vous êtes intérimaire, les conditions sont adaptées même si elles sensiblement les mêmes. En revanche, les conditions de report ou de refus sont plus restrictives.

La demande fera ensuite l’objet d’un positionnement du candidat à la formation par rapport à cette formation.

Dans cette démarche, et le plus tôt possible en fait, le recours au CEP (Conseil en Evolution professionnelle. Plus d’informations sur ce conseil gratuit proposé par le Ministère du Travail ICI).

Quelles sont les conditions pour pouvoir prétendre au CPF de transition PTP?

Je vous invite plus haut : « Qui peut bénéficier…? »

Qui finance la formation dans le cadre d’un projet de transition professionnelle ptp?

La formation dans le cadre du projet de transition professionnelle sera financée par mobilisation du CPF du salarié et d’un éventuel complément octroyé par l’association de Transition professionnelle. Cela veut dire que c’est d’abord le compte personnel de formation cpf qui financera le projet de formation professionnelle.

Puis-je rémunéré pendant ma formation?

Depuis le 1er janvier 2020, ce sont les CPIR (Commission paritaire interprofessionnelle régionale) qui sont chargées de la prise en charge de la rémunération.

Il y a différents cas qui déterminent les niveaux de prise en charge, en fonction du salaire de référence. Le niveau de prise en charge est le suivant :

  • Durée de formation < ou = à 1 an ou 1200h :
    • salaire de référence (SR) < 2x SMIC : 100% du salaire de référence
    • salaire de référence (SR)> ou = 2x SMIC : 90% du SR, plancher de 2x SMIC.
  • Durée de la formation > à 1 an ou 1200h :
    • salaire de référence (SR) < 2x SMIC : 100% du SR au delà d’un an.
    • salaire de référence (SR)> ou = 2x SMIC : 60% du SR au-delà d’un an, plancher de 2x le SMIC

L’atelier du changement vous accompagne pour faire le point dans le cadre d’un bilan de compétences. C’est le moyen idéal pour donner vie à un projet de changer de métier ou de profession. Plus d’informations ICI.

Vous en avez assez de votre travail actuel et vous rêvez de changer de métier ou de profession? Cet article est pour vous 😉 Avez déjà entendu parler du PTP? Connaissez-vous le CPF PTP? J’ai une bonne nouvelle pour vous : vous allez probablement réussir votre reconversion professionnelle grâce à ce dispositif. C’est en fait l’ex Congé Individuel de formation (cif).

Comment utiliser son CPF de transition (CPF PTP)?

Après le CPF, voici le CPF de transition professionnelle (ptp) !

C’est quoi, le CPF de transition professionnelle?

Tout salarié, en poste ou non, a la possibilité de souhaiter réaliser un projet de transition professionnelle. Le projet de transition professionnelle, c’est ce qui a remplacé le CIF (Congé Individuel de formation) depuis Janvier 2019.

Le CPF de Transition professionnelle, c’est le dispositif qui permet à un salarié, sous certaines conditions, de financement une formation pour sa transition professionnelle. C’est un des dispositifs qui permet de changer de métier en cours de carrière professionnelle.

Avec la disparition du FONGECIF, cette mission d’accompagnement de la transition professionnelle a été confiée aux Associations de Transition professionnelle. Elles sont régionales et ce sont elles qui valident les projets de Transition professionnelle en commission paritaire interprofessionnelle régionale. Pour avoir les coordonnées de ces associations régionales, rendez vous sur le site de TransiPro.

Qui peut bénéficier du CPF de transition professionnelle?

  • Bien sûr, avoir un projet de transition professionnelle;
  • Les formations concernées sont des formations certifiantes, inscrites au RNCP ou au Répertoire spécifique, destinées à permettre au salarié de changer de métier ou de profession.
  • Les salariés en CDI. Ils doivent doivent justifier d’une ancienneté de 24 mois, discontinue ou non, en qualité de salarié, quelle que soit la nature des contrats dont 12 mois dans la même entreprise, quelle que soit la nature des contrats de travail successifs. Il existe certaines dérogations aux règles sur l’ancienneté;
  • Les salariés en CDD. Avoir une ancienneté de 24 mois, consécutifs ou non au cours des 5 dernières années;
  • Les salariés intérimaires. Disposer de 1600 heures d’ancienneté dans la branche professionnelle où il travaille au moment du dépôt de sa demande, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire ou le groupe dans lequel est déposé son dossier de demande de prise en charge;
  • Les salariés intermittents. Les conditions diffèrent légèrement selon qu’il s’agisse de techniciens du spectacle enregistré, du spectacle vivant ou d’artiste du spectacle.

L’ancienneté se détermine au moment du départ en formation.

Comment ça marche, le CPF de transition professionnelle ptp? Quelle est la procédure pour prétendre au CPF de transition professionnelle PTP?

Pour que changer de métier ou de profession sans déstabiliser l’activité économique des employeurs, cette procédure permet de déterminer quelle sera la prise en charge en commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR) du projet de transition professionnelle.

  1. Le bénéficiaire doit retirer un dossier auprès de l’association Transitions pro de sa région. Pour avoir les coordonnées, cliquez ICI.
  2. Si vous êtes salarié et que vous êtes en contrat, vous devez adresser une demande écrite à votre employeur en lui exposant votre projet de transition professionnelle :
    1. Au moins 120 jours avant le début de la formation si sa durée est supérieure ou également à 6 mois
    2. Au plus tard 60 jours avant le début de la formation, si celle-ci dure moins de 6 mois ou si elle est à temps partiel.L’employeur a alors 30 jours pour répondre à votre demande, il ne peut s’y opposer si vous avez respecté la procédure et si vous avez l’ancienneté requise. Par contre, il peut demander son report jusqu’à 9 mois dans certains cas.Si vous êtes intérimaire, les conditions sont adaptées même si elles sensiblement les mêmes. En revanche, les conditions de report ou de refus sont plus restrictives.

La demande fera ensuite l’objet d’un positionnement du candidat à la formation par rapport à cette formation.

Dans cette démarche, et le plus tôt possible en fait, le recours au CEP (Conseil en Evolution professionnelle. Plus d’informations sur ce conseil gratuit proposé par le Ministère du Travail ICI).

Quelles sont les conditions pour pouvoir prétendre au CPF de transition PTP?

Je vous invite plus haut : « Qui peut bénéficier…? »

Qui finance la formation dans le cadre d’un projet de transition professionnelle ptp?

La formation dans le cadre du projet de transition professionnelle sera financée par mobilisation du CPF du salarié et d’un éventuel complément octroyé par l’association de Transition professionnelle. Cela veut dire que c’est d’abord le compte personnel de formation cpf qui financera le projet de formation professionnelle.

Puis-je rémunéré pendant ma formation?

Depuis le 1er janvier 2020, ce sont les CPIR (Commission paritaire interprofessionnelle régionale) qui sont chargées de la prise en charge de la rémunération.

Il y a différents cas qui déterminent les niveaux de prise en charge, en fonction du salaire de référence. Le niveau de prise en charge est le suivant :

  • Durée de formation < ou = à 1 an ou 1200h :
    • salaire de référence (SR) < 2x SMIC : 100% du salaire de référence
    • salaire de référence (SR)> ou = 2x SMIC : 90% du SR, plancher de 2x SMIC.
  • Durée de la formation > à 1 an ou 1200h :
    • salaire de référence (SR) < 2x SMIC : 100% du SR au delà d’un an.
    • salaire de référence (SR)> ou = 2x SMIC : 60% du SR au-delà d’un an, plancher de 2x le SMIC

L’atelier du changement vous accompagne pour faire le point dans le cadre d’un bilan de compétences. C’est le moyen idéal pour donner vie à un projet de changer de métier ou de profession. Plus d’informations ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *